mardi, mai 26, 2009

Uigeadail, du loch à votre verre


Tout le monde le sait, le whisky est le nectar des dieux. On les remercie de nous en avoir laissé parmi les quelques moyens qui rendent la vie plus supportable.

(Chanson à écouter en lisant.)



Les meilleurs pour moi sont tous les whiskies écossais d’Islay : malt, fumée, tourbe, sel, médicament, réglisse, herbe fraîche coupée, cuir et même sherry ; tout est au rendez-vous pour les palais solidement constitués. En ordre d’appréciation : Lagavulin, Ardbeg, Laphroaig, Caol Ila et Bowmore.

Le Lagavulin 12 ans est exceptionnel, meilleur – et même plus cher – que le 16 ans. On comprend pourquoi le prix de la bouteille a augmenté pour dépasser les 100$ au cours des deux dernières années. Mais aujourd’hui, c’est le Ardbeg qui m’intéresse.

Probablement le plus fumé de tous les whiskies, le Ardbeg est légèrement moins complexe, moins équilibré et moins fruité que le Lagavulin, on se rend toutefois facilement compte que c’est de la même famille robuste.

Or j’ai remarqué il y a environ deux ans que les demi-dieux d’Islay avaient élaboré un nouvel élixir Ardbeg, le Uigeadail. Les critiques de mon site favori étaient unanimes et lui donnaient une meilleure cote encore que le Ardbeg. Évidemment, il ne se trouvait pas et ne se trouve toujours pas en SAQ. J’avais écrit à la SAQ pour m’en plaindre, car comme vous savez, dans notre société post-prohibition nord-américaine, impossible de simplement commander de l’alcool par la poste comme en Europe (et certains États américains). Il faut passer par La Société.

Dernièrement je lisais que Jim Murray l’avait sacré Meilleur Whisky du Monde dans sa Whisky Bible 2009. J’ai donc réécrit à la SAQ pour leur soumettre de nouveau la suggestion – et me plaindre de notre système restrictif conçu pour les riches. Après une première réponse décevante, voici ce que j’ai reçu et qui fera le bonheur de tous les amateurs québécois.

Pour faire suite à votre suggestion de produit, veuillez noter que nous avons communiqué avec le Service des achats de produits de spécialité pour leur faire mention du produit Ardbeg.

Notre acheteur nous a fait part des informations suivantes :

Ce produit est dans notre mire depuis quelques années déjà.

Il faut comprendre que nous devions attendre que la maison Ardbeg nous accorde une allocation pour le Québec.

Bonne nouvelle, c'est maintenant chose faite.

Le produit est présentement en processus de commande et son code sera le 11156318.

Son prix oscillera autour de 145,00$ et nous avons pu mettre la main sur une quantité de 100 caisses de 6 bouteilles.

Si tout va bien, le produit devrait être commercialisé en octobre ou
novembre prochain.



Quoi de mieux qu'une journée froide et pluvieuse d'automne pour se verser un verre au bord du feu. J'ai déjà hâte à l'hiver...