mardi, janvier 20, 2009

FNC - Oui, non, peut-être

Claude Chamberlan PHOTO: Robert Mailloux, La Presse

Coup de théâtre. L'euphorie aura été de courte durée. Que diable se passe-t-il à la direction du FNC? Mon ami Martin m'apprend à l'instant que nous avons reçu un communiqué laconique qui veut dire ce qu'il veut dire «Le Festival du nouveau cinéma dément l'article du 20 janvier paru dans La Presse». Ouch, il doit y avoir des téléphones qui sonnent aujourd'hui. Le journaliste Paul Journet va certainement demander des explications.

Si on comprend bien le communiqué, la direction dit «Ne parlez plus avec Chamberlan, il dit n'importe quoi. Parlez nous donc à la place.» Est-ce Chamberlan qui s'avance trop? Est-ce une tactique de sa part pour faire bouger les choses? Ne me dites pas que le FNC va éclater aussi?! Enfin, histoire à suivre. Voici le communiqué de deux paragraphes.


Montréal, le mardi 20 janvier 2009 - Suite à la parution dans le journal LA PRESSE du 20 janvier 2009 de l’article intitulé « Nouveau projet pour le Parallèle », la direction générale et le conseil d’administration du Festival du nouveau cinéma souhaite démentir l’information selon laquelle le FNC serait d’une manière ou d’une autre impliqué dans un quelconque projet de construction de lieu de diffusion avec le Cinéma Parallèle. La direction du Festival du nouveau cinéma n’a pas (sic) ailleurs jamais été contactée, ni même consultée par l’auteur de cet article.

Si le Festival du nouveau cinéma devait annoncer des changements dans sa structure ou communiquer des informations concernant son activité, il le ferait par la voie unique de son Directeur général, Nicolas Girard Deltruc ou du Président de son Conseil d’administration, Martin Desroches, seules personnes habilitées à s’exprimer au nom de notre organisme.

Sources : Nicolas Girard Deltruc, Directeur Général, Festival du nouveau cinema
Martin Desroches, Président du Conseil d’administration, Festival du nouveau cinéma

(Mise à jour 23h)

Je viens de tomber là-dessus sur le blogue Voir de Kevin Laforest, le Parallèle aussi se dissocie des propos de Chamberlan!

Le Cinéma Parallèle:


Au nom du Cinéma Parallèle, de sa Présidente et de sa Direction, nous entendons ici rectifier l'information qui circule dans les médias, tant imprimés qu'électroniques, au sujet de notre cinéma depuis une semaine, et plus précisément l'article publié ce matin dans La Presse : « Nouveau projet pour le Parallèle ». Le Cinéma Parallèle n'est impliqué dans aucune des hypothèses avancées dans les médias et ces dernières représentent seulement les activités et opinions de Claude Chamberlan, en tant qu'individu. Ce dernier est un des fondateurs du Cinéma Parallèle, mais il n'a aucune légitimité, ni autorité, pour parler au nom de la Corporation, ou négocier et affirmer des faits au nom de cette dernière. Aucune des actions énoncées n'a été faites au nom du Cinéma Parallèle, ni avec l'aval et l'approbation de ses instances décisionnelles.

La Direction du Cinéma Parallèle, pour sa part et tel qu'annoncé par voie de communiqué mardi le 13 janvier dernier, travaille sur des solutions et explore toutes les avenues. Le véritable futur du Cinéma Parallèle vous sera annoncé sous peu par la voie unique de sa Présidente et de sa Direction.