jeudi, août 07, 2008

Le Cas goberge

J'y vais aussi de ma participation en tapage médiatique pour la sortie du prochain pseudofilm puérilo-nombriliste. Voici l'analyse la plus sérieuse que je puisse faire sans avoir vu le film (sinon on m'accuserait de mauvaise foi, je suis professionnel quand même). Mes prévisions donc, nono-bstant.





Mon choix aurait plutôt été:

1 commentaire:

Philémon a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.