mardi, octobre 03, 2006

Tati dépoussiéré

Je sais depuis longtemps que Radio-Canada a travaillé très fort pour numériser et organiser ses archives et faire un super site web du tonnerre. Mais je n'avais jamais visité ses voûtes virtuelles jusqu'à hier. Hier, je regardais le film Mon Oncle de Jacques Tati et je cherchais des informations sur le web – par rapport à son jeu chaplinesque notamment – et je tombe sur le site de Radio-Canada. Il y a là une entrevue de 30 minutes où Tati fait rire Fernand Séguin, l'auditoire et l'internaute. Il répond aussi avec intelligence et précision, avec toute son originalité, aux questions fort pertinentes et pas toujours confortables de Séguin. Bref j'ai bien aimé.

J'ai vu en passant que Radio-Canada avait rendu disponibles des entrevues (télé et radio) avec Jean Cocteau, François Truffaut, Simone Signoret, Louis Malle, Jeanne Moreau, Jacques Prévert, Alain Resnais et Marguerite Duras. Et ça c'est seulement pour la période de la nouvelle vague.

S'il n'y a rien qui pique votre curiosité là-dedans...

-Entrevue avec Jacques Tati

-Section nouvelle vague

-Pour ne plus savoir où donner de la tête, Arts et culture

4 commentaires:

Ivan a dit...

Amen Maître Kong! Génial ce site, je viens de visionner l'interview de Jeanne Moreau. Vache qu'elle était jeune à l'époque!! Entk, aujourd'hui, je vais voir le film ricain avec les biplans... Tiens, je vais vérifier sur canoe si tu en as pas fait une critique... ^_^

Antoine a dit...

Non, je n'ai rien écrit là-dessus et Martin non plus. Mais quand je veux me faire une idée rapide sur un film et que je veux lire quelques phrases acides, je vais sur Rottentomates. Par exemple, pour Flyboys, un critique nous dit «Snoopy's battles with the Red Baron felt more authentic than this». :D Connaissant ton intérêt pour les combats aériens, je suis certain que ça ne te dissuade en rien d'aller au ciné voir ça. :)

Ivan a dit...

Les combats de Snoopy contre le baron rouge? Ben en fait, il a vraiment pas tort... Oublie la vérité historique avec ce film, oublie aussi la dynamique des avions (un biplan, ça grimpe à la verticale comme un MiG, oui....), y'a beaucoup de raccourcis, voire de clichés, malgré cela, c'était moins patriotique que Pearl Harbor. La seule chose de réaliste est le taux de perte allié... Si tu veux réviser ton histoire de la WW1, réinstalle Red Baron sur ton ordi... ^_^

Yvan a dit...

Merci pour ces liens Antoine :)
Je me disais aussi que ça valait la peine d'aller sur RadioCan sans jamais prendre le temps, et effectivement, on sait plus où donner de la tête.